Le 9 août : C'est la Saint Amour.

Je t’aime rouge parce que sinon ça ne vaut pas la peine, je t’aime rouge et aussi carmin, vernillon, écarlate, cramoisi amarante, cardinal, garance, pourpre, rubis. L’amour se moque des étiquettes, l’amour se moque du ridicule, l’amour se moque de tout sauf des nuances et des excès. Il faut le suivre sans demander ni pourquoi ni comment. Il est le point de départ et l’arrivée. Il n’existe aucun autre chemin. L’amour se donne, se prend, se vole, s’offre, se sème et se cultive. Celui qui l’oublie le néglige où le méprise ne sait pas qu’il tourne le dos à la lumière, à la chaleur, au ciel et à la terre. Est il encore vivant? 
Pour que tu n’oublies pas je te donne les motsdu poète: Notre lit d’amour se prolonge «après» nous et dresse sa pénombre dans un regard qui rêve, oui cela à de quoi rendre heureux. RChar
Mais l’amour parfois renonce, il se décolore et se délave. 
Il se fane comme un coquelicot qui ne sait tenir tête au soleil.
Plus de force pour la patience, plus de force pour l’audace, pour la passion. En courbant l’échine il s’éteint. 
Il suffit alors d’un mot ou d’un regard de la caresse de la bouche ou de la main de l’être aimée pour qu’il reprenne vie et qu’il incendie d’un éclat fulgurant les sentiments devenus gris. 
C’est l’aube qui renaît quand on ne s’y attend plus, comme un défi au temps au doute et à l’amour. 
Je t’aime rouge parce que sinon ça ne vaut pas la peine. 
Sans l’amour qui ose qui révèle et qui bouscule il ne reste que le sommeil et aussi les certitudes des fausses quiétudes qui donnent un temps l’illusion d’être vivant. 
Au commencement était l’amour rouge.

 

Lu dans une publicité pour Cartier. 

A quoi ça sert l'amour..

Écrire commentaire

Commentaires : 0